BNP AM

L'investisseur durable d'un monde qui change

Red umbrella facing black umbrellas

Surperformer les indices d’obligations d'entreprises grâce à l’investissement factoriel

La pandémie de coronavirus a entraîné une forte baisse des prix de tous les actifs risqués, y compris les obligations d’entreprise. Toutefois, alors que nous étions en terre totalement inconnue, les stratégies multifactorielles sur les obligations d’entreprise ont bien résisté et pourraient offrir des performances supérieures à celles de leur indice.

A l’image des autres actifs risqués, les obligations d’entreprises ont subi une violente correction en raison de l’augmentation marquée de l’aversion au risque des investisseurs et des inquiétudes concernant des secteurs ou des entreprises spécifiques. Pour les modèles, ce contexte particulier permet également une étude de cas réel « hors échantillon » qui permet d’évaluer le comportement et la solidité des stratégies d’investissement quantitatives, comme les approches multifactorielles.

Pour les investisseurs exposés aux marchés des obligations d’entreprise, les stratégies multifactorielles peuvent être une solution intéressante.

Ces stratégies devraient continuer à bien résister aux événements de crédit grâce à une méthodologie de construction de portefeuille robuste et à la prise en compte des facteurs « qualité » et « faible risque » dans la sélection des émetteurs.

Et comme nous l’expliquons dans notre article Outperforming Corporate Bond Indices with Factor Investing, les stratégies multifactorielles peuvent générer un alpha élevé lorsque la reprise se concrétise.


  • Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de publication, sont basées sur les informations disponibles et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. Chaque équipe de gestion de portefeuille peut avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients.
  • La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent aussi bien diminuer qu’augmenter et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas leur mise de fonds initiale. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
  • L’investissement dans les marchés émergents, ou dans des secteurs spécialisés ou restreints, est susceptible d’être soumis à une volatilité supérieure à la moyenne en raison d’un degré élevé de concentration, d’une plus grande incertitude parce que moins d’informations sont disponibles, qu’il y a moins de liquidité ou en raison d’une plus grande sensibilité aux changements des conditions du marché (conditions sociales, politiques et économiques).
  • Certains marchés émergents offrent moins de sécurité que la majorité des marchés internationaux développés. C’est pourquoi les services de transactions de portefeuille, de liquidation et de conservation pour le compte de fonds investis dans les marchés émergents peuvent présenter un risque plus important.

Publications liées

11:17 MIN
Talking heads – Le niveau élevé des valorisations va faire de 2022 une année difficile
Perspectives d'investissement 2022
13:57 MIN
Hebdomadaire de marché - Libérer le potentiel de valeur des actifs obligataires (à lire ou à écouter)