P1710066_Visuel2018_630x215
Fil d'info

Perspectives d’investissement : À marée haute

21 décembre 2017 -

Nouvelle publication : les perspectives d’investissement de BNP Paribas Asset Management pour 2018

Marée haute sur les marchés financiers. Depuis que les banques centrales ont adopté une politique monétaire non conventionnelle, des vagues de liquidités ont déferlé sur les marchés mondiaux. Ces liquidités abondantes et la reprise synchrone de la croissance économique à l’échelle mondiale créent un environnement favorable aux actifs risqués, selon nos perspectives d’investissement pour l’année 2018.

Comme les dirigeants politiques l’ont espéré, les investisseurs ont délaissé les valeurs refuges pour se tourner vers les actifs à risque. Que va-t-il se passer maintenant ?

La marée haute ne devrait pas reculer prochainement

L’euphorie de la croissance élevée associée à une inflation faible – ce qui correspond au scénario Boucles d’or (Goldilocks en anglais) – devrait se prolonger en 2018, les banques centrales, la Fed en tête, se retirant progressivement de la scène internationale. Ce retrait devrait être compensé par les liquidités apportées par la BCE et la Banque du Japon. Au final, le risque de taux d’intérêt devrait disparaître. Cela devrait également réduire le risque d’un durcissement monétaire (« tantrum ») excessif sur les marchés des emprunts d’État.

En avant toute (mais attention aux récifs)

Dans un tel environnement, les vents favorables gonflent les voiles. Cette conjoncture positive devrait donc se poursuivre, d’autant plus que les investisseurs ne se laissent perturber par l’euphorie ambiante.

Nous pensons que les valorisations des actifs risqués restent soutenues par des prévisions de croissance économique solide et le maintien d’un climat de marché où les forces traditionnelles et déflationnistes mondiales exercées par les technologies et la démographie persisteront probablement. En d’autres termes, la faiblesse de l’inflation devrait permettre aux banques centrales de relever leurs taux directeurs modérément, voire d’opter pour le statu quo.

Un monde inondé par les liquidités

Nous pensons que les liquidités abondantes continueront d’alimenter la quête du rendement.

Les valorisations des actions ne nous semblent pas extrêmement élevées. Nous tablons même sur une hausse des bénéfices et, en corollaire, des actions en 2018.

Nous ne pensons pas que la remontée (progressive) des taux d’intérêt provoquera un courant vendeur sur les marchés obligataires en 2018.

Par ailleurs, nous voyons les actifs des marchés émergents réaliser de belles performances. En effet, les actions émergentes sont en retard par rapport aux marchés développés en termes de performances depuis 2010. Nous leur pressentons donc un potentiel de surperformance en 2018.

Sur le même sujet :

BNP Paribas Asset Management lance BNP Paribas Green Business