BNP AM

L'investisseur durable d'un monde qui change

Lettre de Sandro Pierri

Nous approchons de la fin d’une autre année difficile. Peu d’entre nous qui avons emporté nos ordinateurs pour travailler de chez nous il y a plusieurs mois auraient pu imaginer que la pandémie serait encore d’actualité aujourd’hui. Cette période a été tragique pour de trop nombreuses personnes et désagréable pour beaucoup d’autres. Mais elle a aussi offert des opportunités.

Personnellement, elle m’a permis de prendre le temps de la réflexion. J’ai rejoint une entreprise qui était déjà leader dans le domaine de l’investissement durable, et mon mandat en tant que PDG au cours des six derniers mois m’a convaincu que nous devions faire plus. La COP26 de cette année sur le changement climatique et la COP15 sur la biodiversité nous rappellent que les défis auxquels nous sommes confrontés – le climat, la biodiversité, l’égalité et l’inclusion – sont inextricablement liés et n’ont pas un objectif simple et unique.

Des conditions environnementales mondiales extraordinaires ont contribué à la mise en place d’une réglementation très détaillée, notamment le règlement de l’UE sur la publication d’informations en matière de développement durable (Sustainable Finance Disclosure Regulation – SFDR) et le cadre élaboré par le groupe de travail sur l’information financière relative au changement climatique (Taskforce for Climate Related Financial Disclosure – TCFD).

Il est clair que la communauté des gérants d’actifs s’engage de plus en plus pour que nous nous dirigions vers une économie plus inclusive, à faible émission de carbone et respectueuse de l’environnement, et que cela nécessite un effort collectif de la part des gouvernements, des investisseurs, des entreprises, de leurs employés et de la société en général.

Des solutions dans une période de transformation

C’est pourquoi je suis fier que nous ayons déjà lancé une stratégie d’investissement pour la restauration des écosystèmes, destinée à donner aux investisseurs la possibilité de contribuer à la restauration de notre « capital naturel ». Toutefois, nous devons également nous assurer d’aider nos clients à mobiliser leurs capitaux sur l’ensemble de notre gamme de stratégies durables, qui peut aider les entreprises, les communautés et les particuliers à s’adapter à cette ère de transformation dans laquelle nous nous trouvons.

En effet, au cours des 10 prochaines années, le secteur de la gestion d’actifs connaîtra une période de profonds changements, portés par une jeune génération qui exige que l’accent soit placé davantage sur la durabilité et sur l’impact que peut avoir son épargne.

Trois forces disruptives majeures opèrent simultanément : la disruption liée au développement durable nécessitant une refonte de nos économies, la disruption technologique au rythme toujours plus rapide, et enfin la disruption démographique causée par le vieillissement de la population et la croissance rapide des classes moyennes dans les marchés émergents. Celles-ci sont étroitement liées et auront un impact significatif sur les investissements de nos clients ainsi que sur leurs objectifs. Nous avons déjà assisté à une réorientation des flux financiers vers les investissements thématiques, nos clients cherchant à relever des défis spécifiques tels que les problèmes environnementaux, et portant un intérêt croissant aux actifs privés qui offrent un rendement attractif dans un monde à faibles taux d’intérêt.

Une approche « équipe et technologie »

Cette ère de transformation dans laquelle nous nous trouvons accroîtra inévitablement la complexité de notre activité. La transformation numérique continuera à être un moteur clé, les gestionnaires d’actifs accélérant leurs efforts de digitalisation, tant pour générer de l’alpha que pour obtenir des gains d’efficacité.

Ainsi, la technologie continuera sans aucun doute à gagner en importance dans notre secteur, par exemple par le biais des robo-advisors, qui intègrent de nouvelles technologies telles que l’IA, pour offrir des parcours digitaux personnalisés à nos clients ainsi qu’une construction de portefeuille améliorée.

Nous prévoyons également, l’année prochaine, d’améliorer encore notre utilisation de la technologie, afin de continuer à vous offrir des conseils opportuns et une gestion des risques adaptée pour l’ensemble de vos investissements. À titre d’exemple, nous avons déjà lancé « MyMand@te » en France. Ce système numérique de gestion de portefeuille discrétionnaire combine notre expertise algorithmique et les idées des gestionnaires de relations de nos distributeurs pour fournir une expertise sur mesure. De plus, nous avons amélioré notre reporting en intégrant les scores et indicateurs ESG afin d’aider nos clients à mieux comprendre l’impact environnemental de leurs investissements.

Engagement en faveur d’un changement positif

Je pense que la manière dont nous agissons vis-à-vis des entreprises et des marchés dans lesquels nous investissons en votre nom est essentielle pour construire un avenir meilleur. Les gérants d’actifs sont en position de force pour influencer les conseils d’administration et la direction des entreprises, questionner leurs modèles et, en fin de compte, mettre les entreprises face à leurs responsabilités, en votant contre certaines propositions si nécessaire.

Nous sommes très actifs dans des initiatives comme Climate Action 100+. Mais l’une des plus grandes opportunités au cours des 24 prochains mois sera l’engagement collectif des investisseurs auprès des décideurs politiques pour les pousser réellement à mettre en œuvre des changements de manière claire et cohérente afin que les entreprises et les investisseurs puissent déployer leur capital de manière appropriée.

Se concentrer sur des objectifs communs

J’espère qu’en 2022, nous retrouverons une vie relativement normale. L’unité et l’énergie que nous avons trouvées pendant la pandémie montrent que nous pouvons nous rassembler et nous adapter rapidement et efficacement lorsque les circonstances l’exigent.

Mon souhait pour l’année prochaine est que nous ne perdions pas cela de vue, et que nous continuions à nous concentrer résolument sur nos objectifs communs : générer des rendements d’investissement durables à long terme pour les actifs que vous nous confiez.

Pour ceux d’entre vous qui prévoient de prendre des vacances, je vous souhaite de très bonnes fêtes et je serai ravi de vous retrouver l’année prochaine.

Je vous présente mes meilleurs vœux pour 2022.

Bien à vous,

Sandro Pierri